mercredi 19 octobre 2016

La radio en 1986

Comme en 2014 (L'Année radiophonique 1984) et 2015 (L'Année radiophonique 1985), j'ai eu le plaisir de coordonner un nouveau numéro des Cahiers d'histoire de la radiodiffusion (numéro 129, juillet-septembre 2016) consacré cette fois-ci à "L'Année radiophonique 1986".


Au sommaire:
Thierry Lefebvre: "Présentation";
Philippe Manach: "1986, l'aube de la syndication pour les programmes locaux de Radio France" ;
Jean-Noël Jeanneney: "Je suis parti l'esprit serein" (entretien avec Philippe Manach);
Marine Beccarelli: "Les auditeurs et le retour de l'émission “Allô Macha” en 1986";
Thierry Lefebvre: "En direct de Télédiffusion de France";
Françoise d'Eaubonne: "Radio Mouvance, c'était la liberté de l'idée et de l'expression" (entretien avec Thierry Lefebvre);
Thierry Lefebvre: "1986 : le retour de Carbone 14";
Sébastien Poulain: "La “55 000” ou l'avènement de la radiométrie moderne";
Jean-Noël Jeanneney: "Préface à l'inventaire de mes archives de Radio France et RFI";
Thierry Lefebvre: "1986 : essai de chronologie radiophonique".
Le dossier est complété par une partie magazine coordonnée par Jocelyne Tournet-Lammer.

Comme on peut le constater, ce numéro "millésime", comme les précédents, est composé d'une série de gros plans impressionnistes sur des événements considérés, à tort ou à raison, comme significatifs: la syndication des programmes locaux de Radio France, la relance de l'émission culte de Macha Béranger, la reprise éphémère des émissions de Carbone 14, la sixième et dernière saisie de Radio Mouvance, ou encore la naissance de l'enquête "55.000" de Médiamétrie.
Deux entretiens complètent cet ensemble. L'un avec Jean-Noël Jeanneney, qui précise les conditions de son départ de la présidence de Radio France/RFI à la fin 1986 et en pointe les responsabilités. L'autre, réalisé en 2002 avec la regrettée Françoise d'Eaubonne, auteure (entre autres) de Comme un vol de gerfauts (1947) et du Féminisme ou la mort (1974): elle y évoque son expérience de "radioteuse" au service d'une des radios locales privées les plus controversées des années quatre-vingt : Radio Mouvance.

À noter qu'un de mes articles - "En direct de Télédiffusion de France"- raconte l'occupation pacifique du bureau de Claude Contamine, alors président de Télédiffusion de France (TDF), le 17 juillet 1986. Ce moment d'anthologie est retracé à l'aide d'un document audio miraculeusement conservé, de documents d'archive et... de mes propres souvenirs (puisque je m'y trouvais!). On y constatera, entre autres, que le Minitel a préfiguré Twitter et Periscope.
L'article est en accès libre sur le blog du GRER: Radiography.

Pour se procurer ce numéro, voici le contact: http://cohira.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire