samedi 16 janvier 2016

Science en ciné-concert

Ce vendredi 15 janvier 2015, avec Laurent Mannoni, nous avons présenté à la Cinémathèque française quelques raretés des débuts du cinéma scientifique : chronophotographies d'Étienne-Jules Marey, films à l'ultra-ralenti de Pierre Noguès, Maniement de la table opératoire du Dr Eugène-Louis Doyen (1898) (un "must" que nous avions déjà présenté ici), plusieurs films du Dr Jean Comandon (Cinématographie radioscopique, Germination du pollen, tous deux de 1911), Les Échinodermes (1912) et Le Fourmilion (1913) qui lui semblent également imputables, au moins en partie, Les Orchidées (Éclair-Scientia, 1913) et une curiosité de la National Motion Pictures Co, Fly Danger (vers 1916).

Le premier film du Dr Doyen : 
le chirurgien, son assistant et une étonnante cobaye.
Coll. Cinémathèque française.

Ces projections étaient accompagnées par l'excellent batteur-percussionniste Joël Grare, qui a réussi une belle performance dans une salle quasi comble.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire