mercredi 6 mai 2015

L'eau perdue du Paradis

Avec Cécile Raynal et grâce à l'obligeance de Christian Lacour, nous continuons à proposer aux lecteurs férus de régionalisme quelques rééditions d'ouvrages et brochures oubliés, témoignant de l'époque lointaine du thermalisme triomphant.

Après la Notice sur les étuves romaines de Plombières du Dr Joseph Achille Daviller (1887) et St-Pé-d'Ardet et ses environs de Pierre Agasse (1906), tous deux réédités fin 2014 et début 2015, voici :

La Parfaite Eau de Table du Dr Ernest Monin (1900).


Chacune de ces rééditions est précédée d'une présentation inédite :

- "Joseph Achille Daviller, médecin thermal à Plombières" ;
- "Le rêve thermal de Pierre Agasse" ;
- et désormais : "L'eau perdue du Paradis".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire